Trouver Ballerine à son pied. Ou pas.

Quoi de mieux que le dixième jour du calendrier Grégorien, second jour du procès de Jeanne d’Arc en 1431 et anniversaire de Rod Stewart et d’Evelyne Thomas (non, elle n’est pas morte) pour faire mon grand retour en fanfare? (la fanfare arrive, un peu de patience). A l’heure où tu vois cet article, tu peux certainement déjà lire sur Wikipédia: 10 janvier 2013: Grand retour de Mademoiselle Emma et son nouveau design.

Nouveau design qui j’espère te plaira.
Ca fait un gros changement sur le blog et j’avoue que j’ai un peu peur que ça te plaise moins (non, je ne veux même pas penser que ça pourrait ne pas te plaire du tout). Il est nettement plus coloré que le précédent (ça, c’est au cas où tu verrais pas bien ou que tu aurais perdu tes lunettes quelque part) mais il est clairement plus dans l’esprit du blog et me ressemble beaucoup plus aussi… Enfin, pas physiquement entendons-nous bien. Bref, j’espère donc qu’il t’emballera.

Si tu te demandes, et je suis sûre que tu te demandes, parce que je te connais bien et je sais que tu te poses toujours plein de questions: Non, les jolis dessins ne sont pas de moi mais de mon amoureux. Oui, j’ai le meilleur amoureux du monde, tu as raison.

Pour marquer le coup bien comme il faut (oui parce que je trouve personnellement que mon retour est une chose vachement importante), j’ai choisi de te montrer un vernis adapté à la couleur des nouveaux habits du blog (pas con la meuf hein?) soit Ballerina de chez Enchanted Polish. 

Ballerina est un tout joli vernis bleu-gris (ou gris-bleu à ta convenance) d’hiver avec des particules pailletées dedans et des reflets rosés. Genre la ballerine qu’a tout pour plaire. Oui mais non, avec moi ça passe pas finalement. Avant d’incendier publiquement ce vernis, je suis allée voir des swatch ailleurs et tout à l’air de bien se passer pour tout le monde. J’en déduis donc que c’est notre duo qui fonctionne pas. Faut dire que les ballerines ça n’a jamais trop été mon truc. Et puis tu pues des pieds là dedans mais ça c’est une autre histoire. Non vraiment, mon application de ce vernis a été vraiment tumultueuse. Première couche: ok. Deuxième couche: bonjour les trous dans la couche précédente. Troisième couche: bonjour l’épaisseur de 3 cm sur les ongles. Mais je le répète, je crois juste que lui et moi ça colle pas. Genre c’pas lui c’est moi. Ou peut-être nous. Mais peut-être ça va coller avec toi. Ou pas finalement, je sais pas…

Sinon il est quand même beau gosse on peut pas le nier. Mais comme tu le sais, la beauté ne compte qu’à 99,9% dans un couple, et là y a 0,1% de ballerine qui a tout fait basculer dans ma tête et dans mon corps de rêve.

 
Alors pour ne pas rester sur une rupture trop douloureuse, j’ai ajouté des petits coeurs à notre relation. Oui parce qu’on a décidé que s’il ne pouvait y avoir d’amour entre nous, on pourrait au moins être bons amis. C’est ainsi que ma ballerine sous le bras, j’ai décidé de te donner un éventuel coup de pouce, à toi qui meurs d’envie d’ajouter un soupçon d’amour à ta manucure.

La réalisation est simplissime: Tu fais deux bon gros pois qui se touchent sur ton ongle à l’aide d’un dotting tool (ou d’un truc qui fait de bon gros pois) puis tu étires la matière de manière à ce que les deux côtés se rejoignent un peu plus bas. Heureusement qu’il n’y a pas que mes explications écrites sinon tu serais dans la merde. Et ensuite tu kiffes la vibe de l’amour.

 
A très bientôt petit coeur

88 réponses à "Trouver Ballerine à son pied. Ou pas."

Laisser un commentaire